twitter
contact rss

Fred Pellerin

short url : http://liveb.eu/a1248


De retour en tournée française Mars & Mai 2014 ! A l’Alhambra du 30 Novembre au 3 Décembre 2014

JPEG - 356.5 ko

Fred Pellerin a déjà derrière lui quatre spectacles prenant chacun pour héros un illustre personnage de son village : Dans mon village, il y a Belle Lurette (2001), Il faut prendre le taureau par les contes ! (2003), Comme une odeur de muscles (2005) et L’Arracheuse de temps (2008). Le premier a été présenté plus de six cents fois en France et au Québec et lui a valu une médaille de bronze aux Jeux de la Francophonie en 2001. Le second lui a ouvert la porte du cinéma avec une commande de scénario pour un film issu du personnage principal Babine, le troisième a croisé les oreilles de plus de 150 000 spectateurs et plus de 450 représentations et le quatrième s’est vu certifier FREDisq, billet double platine maison, pour couronner la vente de plus de 200 000 billets au Canada et en Europe. C’est d’ailleurs ce dernier spectacle qui lui ouvre les portes en France où il cumule plus de 300 représentations au sein de la francophonie européenne.Diplômé en littérature à l’Université du Québec à Trois-Rivières, fils de comptable agréé, il est devenu « conteur agréable par mégarde » après avoir été bercé par les histoires de sa grand-mère, de son voisin Eugène et de son père.

Les histoires de Fred Pellerin sont celles de son village : Saint-Elie-de-Caxton, petit village québécois de la Mauricie « où les lutins et les fées s’écrasent dans les pare-brise le soir ». Anecdotes, potins, rumeurs passent à la moulinette de Fred Pellerin pour en ressortir sous forme de contes pour adultes.

La frontière entre réalité et imaginaire est ténue et toute ressemblance avec des personnages ayant réellement existé n’est pas fortuite. Et la force de ce formidable bonimenteur est, sans être démagogique, de nous raconter des histoires… toujours vraies ! Fred Pellerin met des enjoliveurs à la surréaliste banalité, brasse notre mémoire collective par ses acrobaties verbales. 35 ans seulement et plus de 3 000 représentations professionnelles de ses quatre créations au sein de la francophonie mondiale.

EXTRAIT DU NOUVEAU SPECTACLE "De Peigne et de Misère"

LA PRESSE EN PARLE :

Le Monde 30-31 mai 2010 : “Imaginez, disons, un mélange entre Henri Gougaud et Jamel Debbouze, Yannick Jaulin et Gad Elmaleh...” Lire l’article

Le Figaro 28 mai 2010 : “L’art de la “parlure” selon Fred Pellerin” - Lire l’article

Le Monde magazine 15 mai 2010 : “Un drôle du lutin débarque dans la vieille Europe. Fred Pellerin (...), star en son pays, vient dire les légendes de Saint-Elie-de-Caxton, son village, où nous l’avons rencontré” - Lire l’article

Télérama sortir 2 juin 2010 : “Il a l’invention verbale identitaire qui jardine le français québécois pour notre plus grand bonheur.” - Lire l’article

Pariscope 2 juin 2010 : Rencontre avec Fred Pellerin, chez lui au Québec – Lire l’article

contact Contact Azimuth


Myspace Fred Pellerin Facebook Twitter Site Officiel