twitter
contact rss

Biographie Maxi Monster Music Show

Billetterie Maxi Monster Music Show Contact scene

short url : http://liveb.eu/a1879


Dans l’ambiance feutrée d’une roulotte grinçante, ou peut-être dans le compartiment d’un train fantôme, une troupe de monstres mélomanes attend son heure de gloire dans un univers d’encens magique et d’absinthe alambiquée... La femme à barbe, l’homme fort, la femme tronc, la femme tatouée, l’homme-femme, l’androgyne et le fakir forment une famille musicale poétique et décalée.

Trois mois de représentations à Paris pour "Le Maxi Monster Music Show au Théâtre de L’Alhambra à Paris !

Après nombre de dates complètes au cours des saisons 2011 et 2012 à Paris, Le Maxi Monster Music Show revient pour 56 représentations au Théâtre de l’Alhambra à l’été 2013.

L’avant-première de lancement aura lieu le lundi 18 février à l’Alhambra. Ouverte aux diffuseurs, média, partenaires et public, elle sera l’occasion de découvrir la nouvelle saison de nos monstres favoris (Invitations sous réserve de places disponibles : Stéphanie)

Une production signée PBOX et une mise en scène signée Juliette

LA PRESSE UNANIME

FRANCE INTER (Les Affranchis) : Isabelle Giordano "Un vrai délire...Un vrai univers" Francis Perrin "Remarquable...Formidable...Magnifique"... Emma De Caunes " Très spectaculaire...Costumes déments... J’ai voyagé pendant 4 minutes !"

TÉLÉRAMA " Il fallait bien une femme de caractère pour mettre en scène le nouveau spectacle du Maxi Monster Music Show. C’est la chanteuse Juliette qui s’y colle avec des ambiances rock, tzigane et folk."

LE CANARD ENCHAINÉ "Cabaret barré. Nées du croisement du rock et du grand-guignol, les créatures du Maxi Monster Music Show renouent avec la veine du Rocky Horror Picture Show. En moins saignant mais tout aussi drôle, et plus poétique…"

LA TERRASSE "Ce spectacle d’inspiration foraine prodigieusement poétique installe son spectateur ébahi dans un monde visuel et musical complètement barré... On rit, on chante... et c’est bon !"

PARIS CAPITALE "Un spectacle féroce et jubilatoire qui ose le mélange des genres."

En tournée sur 2013 / 2014, n’hésitez pas à vous renseigner pour votre saison / festival auprès de Stéphanie
Allo  :+33(0)472271401
( * b.a.b / b.a.p en accord avec Pbox )



La famille des freaks musiciens est de retour dans une nouvelle version du show mis en scène par la chanteuse Juliette !

Avec la complicité d’Alain Juteau au décors et de Bertrand Lacombe à la direction musicale...

Ne ratez pas la première !

Professionnels n’hésitez pas à nous demander des invitations dès aujourd’hui :
stephanie.sudrie pbox-concerts.com

LIEN VERS NOUVEAU TEASER 2012 :
http://www.dailymotion.com/video/xo4e99_le-maxi-monster-music-show_music


Se jouant de notre apparente normalité, ces sept créatures attachantes nous tendent un miroir où la perception que l’on a de son prochain et de soi-même est changeante, à la manière des glaces déformantes... Mais qui est le monstre ? Le différent ? L’inconnu ? Le turbulent ? Une revue poétique, insolite et insolente, mais toujours drôle et spectaculaire qui invite l’auditoire à rencontrer la bête qui sommeille en lui ! A tous les fans du cinéma muet et de Mélies, Tim Burton, Tom Waits, des cabanes foraines et de la série télé américaine Carnivàle : ce rendez-vous est pour vous !




DOSSIER COMPLET :



Orchestre de phénomènes de foire, Le Maxi Monster Music Show plante le décor d’un surprenant cabaret clandestin librement inspiré du cirque d’antan et du cinéma burlesque.
Dans l’ambiance feutrée d’une roulotte grinçante, l’affolante Poupée Barbue, maîtresse de cérémonie au charme vénéneux, exhibe tour à tour ses curieux complices : la Femme Tronc, l’Homme Fort, l’étoile filée du Bolchoï, l’être aux deux visages, l’Ange Noir et le Fakir asomniaque. Singulière et attachante, cette famille de freaks vous embarquera dans un concert road-movie horriblement drôle et bouillonnant d’inventions. Un grand huit musical pour un fabuleux voyage onirique sur la différence, et le troublant mystère du genre.
Délicieusement rétro et monstrueusement réjouissant Le Maxi Monster Music Show réveille la bête qui sommeille en chacun de nous.

LE MAXI MONSTER MUSIC SHOW

Freak-Show Musical
tout public à partir de 7 ans
Durée : 1h15

REVUE DE PRESSE

« Cabaret barré. Nées du croisement du rock et du grand guignol, les créatures du Maxi Monster Music Show renouent avec la veine du Rocky Horror Picture Show. En moins saignant mais tout aussi drôle, et plus poétique... »LE CANARD ENCHAINé
« Cette Famille Adams musicale a réussi le pari de mélanger la
chanson, le cabaret et le rock à l’univers forain » FRANCE INTER
« Ce spectacle d’inspiration foraine prodigieusement poétique installe son spectateur ébahi dans un monde visuel et musical complètement
barré... On rit, on chante... et c’est bon ! » LA TERRASSE

REFERENCES SCENIQUES

Créé en avril 2008 au Zèbre de Belleville à Paris, le show s’est produit sur une centaine de scènes prestigieuses dont : L’Européen à Paris, Les Francofolies de la Rochelle 2010, La Scène Nationale de Sénart, La scène Nationale de Tarbes, L’Opéra de Metz, Le Bataclan, Le festival du Grand Soufflet à Rennes, Le Palais des Congrès de Saint- Raphaël, L’Hippodrome à Douai, La Blaiserie à Poitiers, le Festival Paroles & Musiques à Saint-Etienne, la Maison de la Culture à Nevers, le Festival Chorus des Hauts de Seine, le Centre Culturel Jean Moulin à Limoges, l’Espace Michel Simon à Noisy-le-Grand, Le Centre des Arts à Concarneau, La Torture Garden à Londres, La soirée Halloween de Disneyland Paris..La Maxi Monster Music Show a également réalisé des performances lors de la Japan Expo 2010 à Paris et lors de l’exposition-installation « Le Petit Journal » de la plasticienne Julie Guehria à la Galerie Noëlle Aleyne.

LE SPECTACLE

La musique
La musique est au cœur du spectacle du Maxi Monster Music Show. Sans être narratives, les chansons sont actrices de la narration. Elles rythment le show qui se construit davantage comme un concert qu’une comédie musicale.
Le genre musical est très ouvert. Les influences vont chercher autant dans la musique foraine que dans le rock, le cabaret, la chanson française, le tzigane ou encore le folk-country américain. Les arrangements et les instruments choisis donnent aux morceaux une couleur rétro qui harmonise l’ensemble du répertoire. La musique du Maxi Monster Music Show peut être qualifiée, sous certains aspects, de « cinématographique ». Par ses ambiances, elle nous transporte dans un décor de carte postale jaunie par les années. Elle reste néanmoins une musique très actuelle.
Les chansons du spectacle sont intégralement écrites et composées par le Maxi Monster Music Show.

L’histoire

Dans la pénombre d’un cabaret clandestin, une troupe de forains s’apprête à donner son spectacle. Les lumières s’allument, lentement, découvrant ainsi les curieux musiciens qui composent l’orchestre. Puis le show commence. Au fil des morceaux, Gina Trapezina, poupée barbue et meneuse de revue, annonce les numéros forains de ses intrigants compères dans une énergie rock et foraine. Ces exhibitions, drôles, cinglantes ou poétiques révèlent les monstruosités de chaque personnage tout en laissant apparaître leur aspect terriblement humain. Le spectacle évolue en permanence entre scènes de représentation foraine et scènes de vie plus intimes.


Le thème : une ode à la différence

La monstruosité, thème intemporel et intergénérationnel, est un vaste domaine d’expérimentation artistique. Ogres ou dragons, créatures oniriques ou maléfiques, les monstres hantent aussi bien les récits épiques que les contes pour enfants. Le monstre « étranger » est le prisme révélateur de nos peurs collectives les plus secrètes. En ouvrant une lucarne sur le quotidien terriblement ordinaire de ces « êtres » si « différents », le Maxi Monster Music Show propose, sur un mode poétique et humoristique, une réflexion sur le rapport à autrui et la perception que l’on a de son prochain et de soi-même. Sans rien affirmer, il interroge le spectateur autour du thème de la norme et du genre.

L’univers : une esthétique baroque et rétro

« La beauté c’est la somme de tous les monstres » Docteur Sammy Martin
Le travail du Maxi Monster Music Show est librement inspiré du film Freaks de Tod Browning (1932) et du freak-show, le plus célèbre étant celui du cirque américain Barnum and Bailey. Cette troupe foraine fit le tour du monde en présentant de grands artistes circassiens sous les lumières du chapiteau tandis que les monstres de foire étaient exposés dans des baraques que l’on visitait à l’entracte : femme à barbe, homme-canon, femme araignée, homme-tronc... L’univers du Maxi Monster s’inspire également de nombreux films muets, surréalistes et fantastiques : l’œuvre de Charlie Chaplin, Metropolis de Fritz Lang (1927), Parade de Jacques Tati (1974)...
Par son aspect graphique, le spectacle appartient au mouvement rétro- futuriste incarné par le steampunk.

Les personnages

GINA TRAPEZINA : La poupée barbue (chant)
Bonimenteuse au charme troublant, GINA TRAPEZINA mène sa troupe de ville en ville, de refrain en refrain. Arborant fièrement son imposante barbe au dessus d’un décolleté vertigineux, elle sait jouer de ses formes généreuses pour amadouer le spectateur.

RAYMOND BUTTOR : L’homme fort le plus petit du Monde (batterie / ukulélé)
Hercule de poche, RAYMOND BUTTOR, est le champion incontesté des abattoirs de la Villette. Un concentré de muscles et de méchanceté, sa force n’a d’égale que sa bêtise. Prenez garde à ne pas vous y frotter.

JUAN ET JUANITA DE PANAMA : L’être aux deux visages (piano)
Le plus grand couple de tango réuni en un seul être. JUANITA, danseuse compulsive, affole les foules avec ses jambes de rêve, tandis que JUAN, pianiste frustré s’adonne au tarot et aux jeux d’argent. Deux cœurs qui vibrent pourtant d’un même corps à corps.

OLGA NOUNOUCKA BRAVINSKI : L’étoile filée du Bolchoï (contrebasse)
Échappée des prestigieux ballets de la Volga, OLGA est une danseuse étoile « polaire ». Aussi souple qu’une stalactite, elle garde surtout, de ses origines de l’Est, un côté givré.

AXEL DE LA ROSE : L’ange noir (guitare / banjo)
Personnage énigmatique, AXEL DE LA ROSE entretient le mystère qui l’entoure. Noble et cultivé, cet étrange zombi andalou vous envoutera de sa guitare et de ses récits gitans.

SAN KARDAN : Le fakir asomniaque (guitare / banjo / trompette)
Magicien au regard envoutant, SAN KARDAM réalise les plus incroyables tours d’hypnose. Fakir au charme piquant, il est aussi le gourou de ces dames.

MISS GABRIELLE : La femme tronc (mélodica / cavaquinho)
Célèbre mélodiciste, MISS GABRIELLE, dévoile son étrange moitié d’anatomie aux regards des amateurs les plus avertis. Un petit bout de femme exubérant, à la recherche de sa tendre (et riche) moitié.

LA NOUVELLE CREATION

Fort de son expérience acquise au fil de trois années de représentation et de ses rencontres avec le public l’équipe du Maxi Monster Music Show proposera en février 2012 une nouvelle version de son spectacle. Celui- ci comportera une nouvelle mise scène qui renforcera l’aspect théâtral et narratif du spectacle. Les numéros et le jeu entre les personnages seront renforcés pour plus d’interactions. Les costumes et le décor vont être améliorés pour amener plus de poésie et d’illusion. Des inserts vidéo feront leur apparition pour faciliter l’immersion du spectateur dans l’univers du Maxi Monster Music Show. Ces évolutions seront l’occasion d’améliorations techniques qui permettront une meilleure adaptabilité et mobilité du spectacle, ainsi qu’une meilleure diffusion sonore.

L’équipe artistique

Mise en scène

Le travail de mise en scène sera confié à Juliette. Chanteuse et musicienne renommée, Juliette possède à son actif huit albums, un titre de Chevalier des Arts et Lettres, deux prix Charles Cros et une Victoire de la Musique en 1997. En plus de ses propres spectacles, Juliette a mis en scène la dernière création de François Morel, Le soir, des lions... qui rencontre un beau succès.
Son expérience et sa maîtrise de la scène seront des atouts majeurs pour la prochaine création du Maxi Monster Music Show.

Direction musicale

Bertrand Lacombe, auteur, compositeur, réalisateur, aura en charge le suivi musical du projet à destination de la scène. Il supervisera le travail d’interprétation et d’arrangement des musiciens. Bertrand Lacombe, membre des groupes Dombrance et Brooklyn, a notamment travaillé comme réalisateur pour CharlElie Couture, the Agency et Los Cavaleros. Il a également collaboré avec le Quatuor et TSF.

Décors

La réalisation des nouveaux décors sera confiée à Alain Juteau, chef décorateur, et accessoiriste professionnel. Alain Juteau a participé à la réalisation de décors pour de nombreux films (Astérix et Cléopâtre d’Alain Chabat, Le petit poucet d’Olivier Dahan, etc.). Il a également officié comme chef décorateur pour les clips ou les tournées de plusieurs artistes (Johnny Halliday, Louis Chedid, Les Innocents, Les Têtes Raides, Massive Attak, IAM, Prince, etc.).

Costumes

Les costumes existants ont été réalisés en collaboration avec Toxic Twin, un duo de jeunes stylistes modélistes formés à l’Institut des Arts Appliqués de Paris. Ils déclinent leur savoir-faire en associant des pièces originales réalisées sur mesure à des vêtements chinés et accessoires de récupération, détournés et customisés. Les costumes actuels seront repris et améliorés pour la nouvelle création.

Vidéo

Les éléments vidéo projetés pendant le spectacle sont réalisés par Raymond Buttor Studio.

L’équipe technique

Son La sonorisation du spectacle est assurée par Olivier Hoste. Ingénieur du son professionnel depuis 25 ans, Olivier Hoste a notamment travaillé avec AaRON (tournée 2008) et Astonvilla.

Lumières

La création lumière sera confiée à Clément Ladune, éclairagiste titulaire du Bataclan à Paris, qui a collaboré avec divers artistes nationaux dont Izia et les Fatals Picards.

Régie générale

La régie générale du spectacle est assurée par Delphine Gayon. Tour manager depuis 5 ans, Delphine Gayon a organisé les tournées de Nouvelle Vague, Natasha St-Pier, Music is not fun, etc. Elle possède une bonne connaissance de la logistique de spectacle vivant.

DES INNOVATIONS

La musique

De nouvelles compositions intégreront le répertoire du spectacle. Les musiques et les textes illustreront le thème des monstres, de l’étrange et du comique. Ils renforceront la compréhension du spectacle et la définition de l’univers du Maxi Monster Music Show. La musicalité, l’interprétation et les arrangements de l’ensemble du répertoire seront redéfinis afin d’améliorer la mise en ambiance et la qualité d’écoute du spectateur.

La mise en scène

La mise en scène sera entièrement reprise. Le choix et l’ordre des morceaux seront repensés. Les caractéristiques de chaque personnage et le jeu des musiciens/acteurs seront étudiés dans le détail. L’objectif est de gagner en rythme et en compréhension pour faire du Maxi Monster Music Show un spectacle encore plus drôle et plus poétique, sans temps mort pour le spectateur.

Le décor

Le décor va fortement évoluer. L’objectif est de créer une structure facilement transportable et adaptable qui permette au spectacle une réelle autonomie d’installation. Celle-ci se présentera sous la forme d’un castelet fermé par des rideaux. Une partie des lumières et de l’installation électrique et vidéo sera intégrée au décor. L’objectif est de réduire le temps d’installation et de donner un spectacle d’égale qualité quelque soit l’équipement technique de la salle d’accueil.
Ce castelet permettra également de définir visuellement l’univers du Maxi Monster Music Show. Des astuces techniques seront apportées pour permettre la réalisation de numéros d’illusion au cours du spectacle : lévitation du fakir, exhibition de la femme-tronc, chute, numéro de force, etc.
Avec ces évolutions, le spectacle offrira encore plus de magie au spectateur.

La vidéo

De petits films publicitaires et humoristiques tournés dans une ambiance rétro seront projetés durant le spectacle sur un écran intégré au décor. L’idée est de créer un faux entracte publicitaire afin de mettre en scène le merchandising du Maxi Monster Music Show. L’objectif de ces vidéos a surtout pour but de plonger le spectateur dans une ambiance rétro et décalée.

La technique

Des améliorations techniques seront apportées au spectacle. L’ensemble des musiciens/acteurs sera muni d’un micro-casque sans fil afin que les « dialogues » et les chœurs puissent être entendus distinctement. Le Maxi Monster Music Show disposera aussi de sa propre console technique en lumière et d’une carte mémoire pour le son afin de permettre une installation technique plus rapide.

UN UNIVERS QUI SE DECLINE
Le merchandising

La promotion du merchandising sera dorénavant intégrée au spectacle par le biais des vidéos publicitaires et par la mise en scène. A la fin du concert, les musiciens/acteurs descendront en salle avec des bannières pour vendre les produits du Maxi Monster Music Show. Un stand pourra également être installé. Les objets proposés seront à l’effigie du groupe dans un esprit rétro et décalé : l’album du spectacle, une boîte à musique, des jeux de cartes, des cartes postales...

La déambulation

Le Maxi Monster Music Show proposera également une formule déambulatoire qui présentera les personnages et/ou des extraits du spectacle. Des parades pourront être organisées afin de promouvoir le spectacle en salle.

Master class

Le Maxi Monster Music Show pourra animer des « master class » auprès de publics scolaires et/ou d’écoles de musique et de théâtre. Plusieurs thèmes d’intervention seront proposés : les coulisses du spectacle, le travail du musicien/comédien, la création d’un univers musical et visuel, les arrangements musicaux, les techniques de maquillage, les costumes, etc.

La communication – Le web univers

Un site internet du Maxi Monster Music Show présentera le spectacle et permettra de créer une communauté de fans. Pour entretenir le lien avec le public, des contenus spécifiques seront proposés aux personnes qui s’inscriront. En dehors des circuits classiques de communication, l’arrivée du nouveau spectacle sera annoncée par le biais de plusieurs vidéos. Ces teasers mettront en scène les personnages du Maxi Monster Music Show dans des situations comiques et absurdes.

Application Smartphone

L’univers du Maxi Monster Music Show sera décliné en application téléchargeable pour Smartphone. Cette application proposera une visite de la ville de Paris en compagnie des personnages du Maxi Monster Music Show. Chacun d’entre eux sera associé à un quartier touristique de la capitale. Le contenu sera à la fois ludique, drôle et informatif. L’objectif est d’associer clairement l’univers du Maxi Monster Music Show à la ville de Paris.

Un spectacle international

Les thèmes abordés, la musique et l’univers visuel font du Maxi Monster Music Show un spectacle universel. Une version à destination de l’étranger sera également proposée. Celle-ci comprendra quelques morceaux en anglais et une adaptation des dialogues et des situations pour une lecture plus aisée du spectacle. Pour l’international le Maxi Monster Music Show sera identifié comme « La monstrueuse parade de Paris ».

- CONTACTS :
TOURNÉE PBOX :
Isabelle Sire
_+33(0)3 88 16 07 84
_+33(0)6 10 83 22 11
_isabelle.sire pbox-concerts.com

Béatrice Adnot
06 08 84 30 45
b.adnot wanadoo.fr

Stéphanie Sudrie
+33 (0)4 72 27 14 01
+33 (0)6 85 62 23 41
stephanie.sudrie pbox-concerts.com


contact Contact tournée Maxi Monster Music Show espace pro Espace Pro Maxi Monster Music Show