twitter
contact rss

F.M. Reportage au Théâtre du Garde Chasse (Les Lilas)

Une rencontre au clair de la lune, suspendue sur un fil dans un lieu de concert assez inattendu.

F.M., pierrot joliment guignolesque, se produisait ce vendredi soir au Théâtre du Garde Chasse aux Lilas.

F.M. se démarque d’emblée de la scène pop actuelle où l’innovation et la surprise viennent de bidouillages électro.

Lui a choisi son camp : associer pop et musique de chambre, confronter influences rock, folk, chansons planantes à la Kate Bush à des accompagnements au violon, violon alto, violoncelle, cor et piano.
Sa profonde modernité repose sur ce tact à accommoder l’harmonie des sonorités classiques aux mélodies franches et directes des standards des musiques F.M. (justement…).

Ainsi, F.M. réinvente-il d’un coup deux genres en apparence si antagonistes, déstabilisant nos attentes et préjugés, abolissant les frontières et les hiérarchies et ouvrant des perspectives singulières et riches.

F.M. apparaît comme un véritable esthète, animé par un souci profond d’élégance musicale.
Tout est soigné, maîtrisé, fluide et convaincant.
Sa voix sobre, légèrement éraillée est portée par la joliesse des arrangements minutieux, et nous entraîne dans une ronde somptueuse et ambitieuse.

De la pop, oui, mais de haut vol, d’une grâce absolue à laquelle les cordes prodiguent souvent un charme vénéneux et envoûtant, quelque part entre The Divine Comedy et Nick Cave.

S’il est vrai que certaines de ses propres compositions, quoiqu’exceptionnelles de bon goût et de brio, peuvent parfois sembler un peu ternes car malgré tous ses efforts assez consensuelles, c’est (et ceci est bien loin d’être une critique, au contraire) dans la reprise que F.M. nous séduit le plus.
Cet art particulier d’insuffler un univers tout personnel à des morceaux bien connus, peu peuvent se targuer de l’avoir.
A bien des égards, F.M. égale une des artistes plus performantes dans cet exercice délicat, Cat Power.
Lorsqu’il reprend le « Music » de Madonna, le résultat est tout simplement génial et surprenant, emprunt d’une énorme subtilité, d’une immense finesse.

Sans jamais verser dans l’élitisme, F.M. apporte, avec audace, au son pop-music noblesse et raffinement.

Il n’était sans nul doute pas aisé pour qui est passé précédemment par des salles comme la Boule Noire ou la Flèche d’Or de trouver ses repères dans un théâtre. F.M, avec tact et dérision, a brillamment relevé le défi, séduisant sans mal un public assis, fort hétéroclite, pas forcément d’emblée acquis à sa cause.
On saisi alors sans mal qu’il est parvenu à ses fins : produire une musique populaire et accessible par tous mais néanmoins complexe et originale.

Extrait de www.notfotourist-paris.com


Portfolio

Cliquez sur une vignette pour agrandir


contact Contact Tournée espace pro Accès pro F.M.


Myspace