Zamora > > > Moriarty
twitter
contact rss

MORIARTY - Présentation

Billetterie Moriarty contact Contact Zamora

Acualité
Biographie
Biography
Presse
Vidéos
Discographie

ACTUALITE
***********************************************************************************************************************
Nouvel album de Moriarty "Epitaph", sortie le 13 avril 2015.

BIOGRAPHIE
***********************************************************************************************************************
« "Excuse me, I can’t stand up"
(Epitaph, Groucho Marx, 1890-1977)

"The best is yet to come"
(Epitaph, Frank Sinatra, 1915-1998)

"Fui o que nao sou" ("I was what I am not")
(Epitaph, Fernando Pessoa, 1888-1935)

Moriarty par Stéphane Zimmerli :

Le quatrième album de Moriarty reprend le fil là où l’avait laissé “The Missing Room” (2011) : nous avons rouvert les malles pleines de bribes accumulées pendant des années, fouillé les fragments inachevés, nés de tournées sans fin et de projets parallèles :

Il y avait des enregistrements au dictaphone de morceaux improvisés une fois et perdus ensuite, capturés dans les coulisses des théâtres, les chambres et les sous-sols ("I Am Dead", "G.I. Jesus", "Reverse", "Ten of Diamonds").
Dans le grenier d’une ferme, nichée au fond d’une vallée alsacienne, nous avions enregistré des histoires de femmes tragiques (“Milena”, “Maybe (A Little Lie)”).
Au fil des longues heures de bus à travers les grandes plaines de l’Allemagne, notre ami Emit Bloch - chanteur londonien illuminé - nous avait entrainé dans des hallucinations surréalistes ("Cha Cha La Luna", "One Of Those Nights").
En roulant à vélo à travers Kyoto, nous avions improvisé à tue-tête l’histoire d’un homme déchu, "Ginger Joe" - puis enregistré une version de cette chanson en compagnie des sorciers cajuns Mama Rosin.
Il y eut aussi l’adaptation musicale du “Maître et Marguerite” de Boulgakov, une pièce radiophonique, qui donna naissance à six nouveaux morceaux (“Across From My Windows”, “When I Ride”, “Long Live The (D)evil”, “Fire Fire”, “Out of Control”, “The Underdogs”).
Enfin, au retour de trois ans de tournée, nous avons posé nos valises à Paris, et laissé émerger de nouvelles chansons ("Happy Of What I’ve Got (Story of Roth)", "History Of Violence", "Diamonds Never Die"...)

Encore une fois, nous avons été surpris de constater que ces chansons tournaient - de près ou de loin - autour du thème de l’au-delà, du passage d’un monde à l’autre, de la danse invisible entre les vivants et les fantômes. Souvent nous nous moquons de notre propre penchant incontrôlable à écrire des chansons funèbres, à transformer la musique en Totentanz, en danse des morts tragi-comique. Alors nous avons décidé d’appeler cet album Epitaph, pour moquer la mort, et pour croire qu’on peut danser avec. »

Moriarty

Collectif cosmopolite sans leader et sans directeur.
Membres : Rosemary Standley, Charles Carmignac, Arthur Gillette, Thomas Puéchavy, Stephan Zimmerli, Vincent Talpaert, Eric Dubessay, Morgan Conan-Guez.

Histoire :

1980. Rencontre dans le bac à sable de Thomas et Arthur. Premières chansons basées sur des cris primaux.
1996-2006. Fondation de l’orchestre. Composition de 70 chansons environ. Rosemary rejoint le groupe en 1999.
2007. Sortie de « Gee Whiz But This Is A Lonesome Town » (150.000 exemplaires). Sortie et Tournée (300 dates) en Europe, Royaume Uni, Japon, Australie, Taiwan.
2010. Création par Moriarty de leur propre label anagramme « Air Rytmo »
2011. Sortie de « The Missing Room » (70 000 exemplaires). Sortie et Tournée (150 dates) en Europe, Royaume Uni, Japon, Australie, Canada… Enregistrements produits par Vincent Talpaert.
2012. Marc Lainé écrit et met en scène la pièce « Memories From The Missing Room » , avec l’album de Moriarty comme fil conducteur, jouée à la ferme du Buisson pour le festival Temps d’images, à la Scène Nationale de Lorient et un mois complet au Théâtre de la Bastille.
2013. Air Rytmo fête ses 3 ans. Sortie de « Fugitives » le 14 octobre.
2015. Sortie de "Epitaph" le 13 avril.

BIOGRAPHY
***********************************************************************************************************************
Before Dylan, before Robert Zimmermann, there were ancestors, songwriters and bluesmen named Woody Guthrie, Hank Williams, Mississippi John Hurt, Blind Willie McTell… There were songs, too, that were transmitted from generation to generation, without any known author or accurate origins.
Haunted by these ghosts and in the company of a few connoisseurs – Wayne Standley, Don Cavalli, Moriba Koïta & Mama Rosin – we’ve dug into this not-so-distant past to assemble this collection of songs at once archaic and modern, that together compose a tale of love and relinquishment, seduction and addiction, crimes of passion, revenge, and desperate escapes.
One will encounter a bevy of fugitives, murderous lovers and highwaymen, righters of wrongs, deserted wives and husbands hooked on booze and gambling, a gang of exploited cowboys, an adulterous and proud woman, a kinky candy vendor, an inconsolable widower…

LA PRESSE EN PARLE
***********************************************************************************************************************

Pour Epitaph, la bande mélange transe sud-américaine, ambiance "Le Maître et Marguerite" de Boulgakov et histoires de femmes tragiques, le tout badigeonné de couleur sépia. Le résultat est virevoltant, palpitant et riche.
Marie Claire

Moriarty fait claquer les cordes comme jadis, avant l’intervention des accords. Ils chantent – ou plutôt elle – comme si la voix était un instrument, avant l’invention des instruments.
Les Inrockuptibles

Sextet au charme rétro, Moriarty déploie son univers loufoque avec une grâce émouvante.
Télérama

Un pur régal que de retrouver leur folk nocturne, brico- leur, nomade, crépitant d’instruments (xylo, kazoo, harmonica, guimbarde...) et perçé des aigus troublants
et éclatants de Rose.

Le Sra Tomasa - Mars 2015

Drôles, fantasques, gentiment provocateurs, ceux-là, c’est sûr, réservent encore des surprises. Non morituri et non salutant....
Annie Gaspard -Le Jeudi

VIDÉOS
**********************************************************************************************************************

Clip - Long Live The (D)evil

Live - Acoustic sur TV5 Monde

Live - Le Before du Grand Journal "Long Live the Devil"

Teaser #3 - Epitaph - History of Violence

Teaser #2 - Epitaph - Milena

Teaser #1 - Epitaph

Live - Nova Session 2014


REPLAY. Moriarty - Live @ Nova Sessions (full... par culturebox

DISCOGRAPHIE
***********************************************************************************************************************

  • 2007 : Gee Whiz But This Is a Lonesome Town (Ecoutez sur Deezer / Spotify)
  • 2011 : The Missing Room (Air Rytmo / L’autre distribution)Deezer / Spotify)
  • 2013 : Fugitives (Air Rytmo / L’autre distribution Deezer / Spotify)
  • 2015 : Epitaph (Air Rytmo / L’autre distribution Deezer / Spotify)
contact Contact Zamora espace pro Espace Pro Moriarty Epitaph


Facebook Site Officiel
live !
Prochaines
dates

Prochaines dates Moriarty