twitter
contact rss

L’Or Noir

Billetterie Arthur H - L'Or d'Eros contact Contact

Arthur H et Nicolas Repac ont conçu ensemble L’Or noir, superbe voyage sensoriel autour de la poésie créole contemporaine, d’Aimé Césaire, chantre de la négritude, au contemporain Dany Laferrière en passant par le regretté Edouard Glissant.

Pour L’Or d’Eros, tous deux rendent hommage aux auteurs les plus libres et les plus sulfureux du XXe siècle. La musique de Nicolas Repac oscille entre les largesses symphoniques et les grooves sexuels-mathématiques tandis que la voix d’Arthur H effleure le chant pour produire une hypnose sensuelle.

L’Or d’Eros...

C’est l’émotion du sexe, quand le sexe entre en résonance avec le cœur et produit de la poésie. Une poésie totalement dégagée des carcans du conditionnement social, un véritable espace de liberté, d’invention et de dévoilement de soi ; sans compter les délices, l’excitation et les labyrinthes d’un jeu sans fin. Nicolas Repac a conçu la musique comme un long film, déchirant parfois, tendu ou tendre, mais toujours voluptueux, oscillant entre les largesses symphoniques et les grooves sexuels-mathématiques. Arthur H, habite chaque mot comme si les écrivains étaient tous des musiciens. Sa voix effleure le chant pour produire une hypnose sensuelle. Tous deux rendent hommage aux auteurs les plus libres et les plus sulfureux du XXe siècle.


BIOGRAPHIES

ARTHUR H

Fils de Jacques Higelin et de Nicole Courtois, Arthur H quitte le lycée à 16 ans et part alors trois mois naviguer aux Antilles. Ses parents l’envoient ensuite à Boston où il étudie la musique pendant un an et demi. De retour à Paris il monte quelques groupes et expérimente ses premières compositions jusqu’à une participation ratée au Festival de Bourges qui va le pousser à retravailler sa musique. C’est à la croisée d’influences musicales très diverses telles que Thelonious Monk, Tom Waits, les Sex Pistols, la chanson, le jazz, le blues ou encore le tango, qu’il se construit un univers particulier.
En 1988 il monte un spectacle avec Brad Scott, contrebassiste anglais, qui sera programme pour trois dates dans une salle parisienne de 60 places. Le succès étant au rendez-vous, le spectacle est reprogrammé pendant un mois. C’est en 1990 que sort “Arthur H”, premier album éponyme, qui connaît un fort succès notamment grâce à la tournée précédente ainsi qu’à une presse élogieuse. Se succéderont ensuite plusieurs albums qui lui valent à chaque fois un accueil tout aussi chaleureux, de “Bachibouzouk” à "Mystic Rumba" en passant par "Trouble fête", "Pour Madame X", "Négresse blanche" ,"Adieu tristesse", "L’homme du monde", "Baba Love" et enfin son dernier album "Soleil Dedans".
Le 10 novembre 2010, Arthur H participe au Théâtre de l’Odéon à Paris à une soirée hommage à Édouard Glissant. Sa lecture de Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire y est bouleversante. On le découvre, dira-t-on, « pas seulement interprète d’une parole et d’une pensée mais bien incarnation, ceci sans effort, comme si les mots du continent africain lui venait du plus profond de lui même, comme la musique qui peut sembler venir parfois d’une source originelle un peu mystérieuse ». C’est au cours de cette soirée que lui vient l’idée de consacrer tout un spectacle à la lecture musicale de la poésie noire : l’album « L’Or Noir » sort en mars 2012.

Il réitère l’aventure avec Nicolas Repac en mars 2014 avec « L’Or d’Eros », un album et une lecture musicale de poésie sexuelle, hommage aux auteurs les plus libres et les plus sulfureux du XXe siècle.

En septembre 2014 Arthur H sort son nouvel album “Soleil dedans”. On ne l’avait jamais entendu chanter si haut et avec autant de volupté et de jubilation. Voici une pop vaste comme le cosmos, des mélodies si simples que la voix peut s’y envoler comme jamais, des mots saouls de liberté, un son limpide et généreux.

Arthur H n’a pas fini de lancer des ponts avec d’autres univers, d’autres sphères et d’autres lieux.


NICOLAS REPAC

Acolyte d’Arthur H depuis le début des années 2000, Nicolas Repac est un touche-à-tout inclassable, adepte de la sanza, du balafon, de la flute ou de la guitare. Tombé très vite dans le milieu musical ses influences vont d’AC/DC à Tom Waits en passant par Gainsbourg et Miles Davis.

En 1995 il collabore avec le groupe Pratan Burst sur une adaptation musicale de la bande dessinée “La nuit” de Philippe Druillet pour laquelle il réalise les arrangements.

Nicolas travaille ensuite avec un collectif de remixeurs, puis avec No One Is Innocent. C’est suite à une rencontre avec Philippe Teissier du Cros qu’il est présenté à Arthur H avec lequel il collaborera par la suite.

En 1996 il décident, avec Philippe Teissier du Cros, de réaliser un album dont les bases seront enregistrées avec le guitariste Pierre Fruchard et quelques amis musiciens. En parallèle il part également en tournée avec Arthur H et collabore notamment avec Michel Portal.

contact Contact


live !
Prochaines
dates

Prochaines dates Arthur H - L’Or d’Eros

voir +

{ Les liens Arthur H - L’Or d’Eros }

billetterie Arthur H - L’Or d’Eros

planning artiste