twitter
contact rss

Agenda - News Joseph Arthur

Billetterie Joseph Arthur

Pour chaque chanson qu’il a publiée tout au long d’une carrière qui compte 9 albums et 11 EPs, Joseph Arthur en a probablement gardé 3 autres en réserve quelque part. Ceux qui le connaissent bien savent qu’il a toujours commencé à travailler sur un album – voire deux – alors qu’il n’avait pas encore terminé le précédent.

C’est de ce « problème de riche » qu’est née cette collection de chansons réunies sous le titre The Ballad Of Boogie Christ, un personnage que Joseph Arthur, originaire d’Akron, Ohio (comme Chrissie Hynde, Devo et les Black Keys) et installé de longue date à Brooklyn, décrit comme « librement inspiré de son propre parcours ».

Au début, il s’agissait d’une mélodie ici ou là, ou de simples paroles, sans musique, sous frome de poèmes. Ensuite, des chansons étaient finalisées, enregistrées et mises de côté. Puis elles étaient ressorties, retravaillées et réenregistrées. Parfois il semblait y avoir un début d’unité entre toutes ces chansons puis celle-ci disparaissait avec de nouvelles. Rapidement, cinq ou six années s’étaient écoulées sans que The Ballad Of Boogie Christ ne trouve sa cohérence

« Pour diverses raisons, j’ai tout fait pendant longtemps pour ne pas terminer ce disque », avoue Joseph Arthur en riant. « Sans que je puisse l’expliquer, c’était une sorte de boulet que je traînais derrière moi. »

Pourtant, malgré son accouchement douloureux, The Ballad of Boogie Christ a surmonté tous les obstacles pour devenir à coup sûr un nouveau repère dans la solide discographie de Joseph Arthur.

Les chansons de ce disque, provenant de diverses sessions enregistrées dans l’Etat de New York, à Los Angeles, à Minneapolis et dans son propre studio à Brooklyn, démontrent toute la richesse de l’écriture caractéristique de Joseph Arthur éclairée par une nouvelle incursion dans le rock’n’roll.
« Je ne sais pas vraiment si il y a un début, un milieu et une fin à cette histoire mais il y a des expériences, des situations, des points de vue qui tendent vers cela. Je voulais laisser l’auditeur libre de remplir lui-même les trous laissés sans que je lui livre la totalité de l’histoire de façon linéaire. »

L’album débute par une chanson pop orchestrale surprenante, Currency Of Love sur laquelle Joseph Arthur nous fait découvrir une profonde voix de crooner dans une performance vocale qui dépasse tout ce qu’il nous avait donné à écouter jusqu’ici. A partir de là, The Ballad Of Boogie Christ propose une succession d’introspections sur les addictions vaincues (All The Old Heroes), d’hymnes sur la solidarité (Wait For Your Lights, It’s OK To Be Young/Gone) et d’histoires à combustion lente (Famous Friends Along the Coast, I Used To Know How To Walk On Water) ainsi qu’une nouvelle version de I Miss The Zoo, devenue une des chansons favorites de ses fans au fil des concerts.

Des titres comme Black Flowers , I Used To Know How To Walk On Water et lThe Ballad Of Boogie Christ ont été enregistrées il y a déjà plusieurs années avec l’aide de Garth Hudson, le légendaire clavier du Band et Catherine Popper, la bassiste attitrée de Jack White ou Ryan Adams, alors que d’autres comme Currency of Love et Saint of Impossible Causes l’ont été en début d’année à Los Angeles avec le producteur Chris Seefried (Fitz & the Tantrums, Lana Del Rey). Parmi les autres invités sur l’album, on retrouve Ben Harper (son acolyte dans le groupe Fistful Of Mercy), l’immense batteur Jim Keltner (John Lennon, Bod Dylan, etc.), Joan Wasser de Joan As Policewoman, l’actrice Juliette Lewis ou encore le compositeur de musique de film Paul Cantelon (W. d’Oliver Stone, Le Scaphandre et Le Papillon de Julian Schnabel).

« Il y a plein de moments pop et légers sur le disque, je ne voulais pas qu’il soit trop sérieux et pesant comme certains de mes vieux albums. Je voulais y inclure des moments de soulagement et de bien-être. »

Au centre du projet figure l’autobiographique King of Cleveland qui relie le personnage Boogie Christ avec son auteur de chair et d’os. Sur cette chanson, le narrateur plongé dans le grand bain apprend la vie à vitesse grand V, « playing blues in the back seats, from biker bars to limousines » (jouant du blues en fond sonore partout, des bars de motards jusqu’aux limousines) – exactement comme Joseph Arthur lui-même dans les clubs de l’Ohio au tout début de sa carrière. « Il y découvre tout juste sa vie rêvée, jouer du boogie roots dans la vraie Amérique, l’Ohio. ».

« J’ai souvent entendu David Bowie parler de Ziggy Stardust et d’autres disques comme des débuts de scénarios qu’il n’a jamais terminés. Je pourrais vraiment voir ce projet évoluer vers quelque chose de plus grand et plus profond qu’un simple disque. Chuck Prophet m’a rappelé le concept du Grand Roman Américain et ça m’est resté dans la tête. C’est au final ce que j’ai cherché à atteindre avec ce disque. Il m’a encouragé à accepter le fait d’avoir de grandes ambitions. »

Tracklisting :

1. Currency Of Love *
2. Saint Of Impossible Causes
3. The Ballad Of Boogie Christ **
4. I Used To Know How To Walk On Water **
5. Wait For Your Lights ***
6. I MIss The Zoo
7. It’s OK To Be Young/Gone
8. Still Life Honey Rose **
9. Black Flowers **
10. King of Cleveland
11. Famous Friends Along The Coast
12. All The Old Heros

All songs written by Joseph Arthur

Produced by Joseph Arthur / * Produced by Chris Seefried /
** Co-produced by Kenny Siegal / *** Co-produced by Ed Ackerson

Joseph Arthur - Vocals, Guitar, Keyboards, Backing Vocals, Percussion, Drums
Paul Cantelon - Violin, Composer of the intro of All The Old Heroes
Sam Cohen - Guitar, Pedal Steel
John Flaugher – Bass
Jessy Greene – Violin
Ben Harper - Vocals, Slide Guitar
Garth Hudson - Keyboards, Piano
Dave Immergluck – Guitar
Rami Jaffee – Organ
Kraig Jarret Johnson - Guitar, Background Vocals
Jim Keltner - Drums, Percussion
James King - Horns
Jenni Muldaur - Backing Vocals
Juliette Lewis - Backing Vocals
Catherine Popper - Bass
Chris Seefried - Guitar, Piano, Strings, Backing Vocals
Kenny Siegal - Backing Vocals, Percussion
John "Scrapper" Sneider- Trumpets Flugelhorn and horn arrangements
Sebastian Steinberg - Bass
Aaron Sterling - Drums
Damara Stolfo - Backing Vocals
Joan Wasser - Violin and Backing Vocals
C.C. White - Backing Vocals
Greg Wiz - Drums, Percussion

www.josepharthur.com
@josepharthur


live !
Prochaines
dates

Prochaines dates Joseph Arthur