twitter
contact rss

Biographie de Tri Yann

Billetterie Tri Yann contact Contact Scène Sherpah

1971 : Jean-Louis JOSSIC Jean CHOCUN et Jean-Paul CORBINEAU font naître l’idée de sortir la musique traditionnelle des cercles celtiques. Avec Bernard BAUDRILLER, ils fondent un groupe qui prend pour nom "TRI YANN AN NAONED" (en Breton : les Trois Jean de Nantes).

1972 : Premier album : "Tri Yann an Naoned". Gilles SERVAT les fait enregistrer pour KELENN, sa jeune maison de disques bretonne. Sorti en juin, le tirage est épuisé en un mois. En septembre PHONOGRAM le distribue au niveau national et le groupe est programmé en télévision. Il deviendra disque d’or en 1977.

1973 : Devenus professionnels, les trois nantais enregistrent un deuxième album, "10 ANS, 10 FILLES". Un Musicorama est organisé a l’OLYMPIA et réunit des artistes produit par KELENN. A la fin du passage des TRI YANN, les spectateurs montent danser sur scène. L’OLYMPIA reprend le groupe pour une semaine en tête d’affiche du spectacle KELTIA 73. Durant l’été, tous les artistes de KELENN se retrouvent pour une tournée "Spécial Bretagne" de 40 jours. Des dizaines de milliers de spectateurs découvrent le groupe et repartent avec un disque de TRI YANN dans leurs valises.

1974 : troisième album "SUITE GALLOISE". Paris oublie un peu la Bretagne. Paradoxalement, TRI YANN tourne de plus en plus aux six coins de l’hexagone. Avec ce nouvel opus, le groupe défend la musique de Haute-Bretagne dont il est issu et le chant gallois, peu connu à l’époque.

1975 à 1977 : "LA DECOUVERTE OU L’IGNORANCE". Le virage de l’électrification. Le quatrième album sort en juin 1976 et devient disque d’or en 1979. Il marque un tournant dans les compositions qui deviennent un mélange d’instruments celtes anciens et d’instruments contemporains. Sur scène, le virage est confirmé par la présence du batteur Jérôme GASMI auquel s. ccèdera Gérard GORON en 1977.

1978-1979 : DEUX DISQUES D’OR. Tournées en Allemagne, Belgique et Suisse.
Cinquième album, "URBA", qui confirme la capacité du groupe à dépasser le carcan du folklore. Il contient le titre "Le soleil est noir", qui traite de la marée noire de l’Amoco Cadiz, tristement célèbre...

1980 : concert en URSS pour le jumelage de Nantes et de Tbilissi.

1979-1984 : Christian VIGNOLES (basse, guitare, claviers) intègre le groupe et collabore aux arrangements avec Bernard BAUDRILLER.

1981-1984 : L’ENGAGEMENT ECOLOGIQUE. Sixième album, "AN HEOL A ZO GLAZ"(le soleil est vert) qui confirme l’engagement écologique du groupe à plus d’un titre.
Le " Kan ar kann " (en Breton, chant du combat) parle de la lutte des habitants de Plogoff pour s’opposer à la construction d’une centrale nucléaire sur un site naturel fragile. TRI YANN se produit à l’Olympia. En août 1983, sortie du septième album, "CAFE DU BON COIN". En 1984, concert au Danemark (Roskilde) et au Festival Interceltique de Lorient.

1985 : ALBUM LIVE "ANNIVERSCENE". Le groupe obtient le TRISKELL D’OR, hommage rendu pour la promotion et le développement de la musique bretonne. Bruno SABATHE (voix et claviers) rejoint le groupe. En décembre 1985, après quinze ans de scène avec TRI YANN, huit 8 albums et une grande histoire d’amitié, Bernard BAUDRILLER quitte le groupe pour se consacrer à son école de musique.

1986 : LOUMI... TRI YANN se produit au festival des Cornouailles (Quimper) et à Cardiff (Pays de Galles). Louis-Marie SEVENO, surnommé Loumi (basse, violon et flûte irlandaise) fait son entrée dans le groupe. Il apporte beaucoup par ses influences de musiques traditionnelles bretonnes et indiennes.

1988 : TOURNEE "VAISSEAU DE PIERRE". Sortie du double album et création de l’opéra folk-rock "LE VAISSEAU DE PIERRE", gwerz fantastique inspirée de la BD de CHRISTIN et Enki BILAL, qui met en scène 150 marionnettes géantes et leurs servants, un bagad, des ballets africains, soit quatre-vingt personnes sur le plateau !
La tournée doit malheureusement s’interrompre car elle n’est plus viable au niveau financier même si elle est d’avant-garde au niveau artistique. Jean-Luc CHEVALIER , ancien guitariste de Magma et de Catherine LARA, intègre le groupe. Par sa grande culture musicale, sa virtuosité et ses influences rock-fusion, il modernise et diversifie le style TRI YANN.

1989-1993 : SUPERBREIZH ET CIE, "BELLE ET REBELLE", "INVENTAIRE". La mode bretonne est passée depuis bien longtemps mais TRI YANN, qui a su diversifier ses influences continue à tourner dans toute la France et bénéficie d’un public fidèle. Les concerts sont prétextes à des histoires loufoques où Superbreizh, le plus nul des sous-héros, terrasse big-Mac , le gardien du château de Macdo dans une série de sketch tel "le fromage de la table ronde". Dans "Vol 007 pour Ploupensec en Kersauce", SuperBZH revient pour un sketch qui se situe entre la comédie musicale et le jeu de rôle, toujours avec la complicité active du public. TRI YANN consacre son 10ème album, "BELLE ET REBELLE", à Nantes, son port d’attache. C’est un album aux sonorités un peu plus électriques qu’à l’accoutumée mais contenant également des titres acoustiques comme la sonate de Paul Ladmirault.

1990 : la médaille de la Sacem récompense les vingt ans de carrière du groupe.

En 1993, une compilation " INVENTAIRE " reprend toute l’histoire du groupe et une partie des titres les plus intéressants. L’arrivée de Christophe Le HELLEY insuffle un air teinté de tradition et d’esprit médiéval dans les nouvelles compositions. Répondant à la demande, TRI YANN profite de deux concerts en région nantaise pour élaborer la cassette vidéo "INVENTAIRE" qui, outre une présentation du groupe, reprend l’essentiel du spectacle.

1995 : "PORTRAITS", album enregistré à l’Abbaye de Fontevrault. Les sonorités acoustiques et les harmonies vocales trouvent leur pleine expression sous les voûtes séculaires. Six titres sont consacrés à "l’affaire" SEZNEC. En octobre, l’usine LU de Nantes, lieu chargé d’histoire et d’odeur du "Petit Beurre" voit s’installer les TRI YANN pour deux concerts exceptionnels regroupant tous les musiciens ayant marqué l’histoire du groupe et les amis de toujours. Une compilation "INVENTAIRE volume 2" sort simultanément.

1996-1997 : "TRI YANN EN CONCERT". C’est le grand retour de la vague celtique sur laquelle TRI YANN va surfer avec de plus en plus de succès. La musique celtique dans son ensemble a pris le temps de mûrir et de s’enrichir et cette nouvelle tendance ne sera plus une mode passagère comme dans les années 1970. Après des concerts de soutien aux mouvements étudiants, le groupe gagne l’adhésion des jeunes spectateurs.

1996 : sortie du second live, " TRI YANN EN CONCERT", qui reprend les meilleurs moments des concerts y compris les fameux contes de Jean-Louis JOSSIC. Le public est de plus en plus nombreux qu’auparavant, en France , en Europe, aux USA, au Québec... TRI YANN est pour la première fois de sa carrière proposé aux " Victoires de la Musique " et refait des apparitions sur les chaînes TV. Le style et les arrangements du groupe, du fait de la présence de Christophe LE HELLEY se teintent d’une couleur plus médiévale.

1998 : "LA TRADITION SYMPHONIQUE". Départ de Christophe LE HELLEY. Concerts avec l’ONPL. En juin et juillet 98, le groupe accompagné par l’Orchestre National Symphonique des Pays de Loire, propose une partie de son répertoire mais aussi des compositeurs classiques bretons dans une série de concerts qui donneront lieu à un superbe album, "LA TRADITION SYMPHONIQUE". En alliant la musique classique et la musique bretonne, TRI YANN défriche un nouveau territoire peu exploré de mélange et d’enrichissement mutuel au niveau musical.

1998-1999 : LES "3 JEAN" SONT 8 ! : deux nouveaux musiciens intègrent le groupe :
* Konan Mevel : voix-flûtes-cornemuse-veuze-small pipe
* Fred Bourgeois : voix-claviers
Konan MEVEL (créateur du groupe KAD), par son double apport de sonorités world mais aussi parfois très traditionnelles et Fred BOURGEOIS par sa culture musicale jazz, enrichissent tous les deux à leur manière les arrangements du groupe.

DECEMBRE 1999 : Départ de LOUMI. A partir de Décembre 99, Louis-Marie SEVENO (Loumi) quitte le groupe. Après 14 ans de collaboration, il part vers d’autres expériences musicales autour du violon avec la création du groupe Cernunos.
Il est remplacé par le talentueux Christophe PELOIL (violon+basse+voix), de formation classique mais qui depuis quelques années s’aventure vers les musiques traditionnelles ; il apporte par sa fougue et sa connaissance musicale une influence considérable.

FIN 2000 : TRI YANN ACCUEILLE BLEUNWEN. Jean-Paul CORBINEAU (voix,guitares) devant s’absenter du groupe pour une période qui s’étendra du 31 mai 2000 à janvier 2001, c’est Bleunwen MEVEL (soeur de Konan Mevel) qui reprendra pour un temps avec charme et talent les voix de Jean-Paul. C’est par ce concours de circonstances que TRI YANN accueillera pour la première fois une voix féminine.
Bleunwenn quitte le groupe le 19 janvier 2001 après la fête des 30 ans (elle se consacre à ses propres projets musicaux au sein du groupe BELSHAMA, entre autres activités). Elle participera comme invitée à certains concerts du groupe.

2001 : 30 ans de "Pélégrinations" :
Jean-Paul CORBINEAU a maintenant repris sa place au sein de Tri Yann. "Le Pélégrin", album studio très abouti sort le 16 Janvier 2001 (cf page Pélégrin).
Il se révèle être l’album de l’intégration des "nouveaux" musiciens de Tri Yann (Fred, Christophe et Konan) avec leur style et leur diversité musicale, mais aussi l’album où l’on retrouve le style des "fondateurs" (Jean, Jean-Louis et Jean-Paul) et l’apport des "piliers" (Gérard, Jean-Luc), une synthèse de ce qu’est actuellement Tri Yann. C’est aussi l’année des 30 ans du groupe... et 30 ans de scène, ça se fête ! La fête commence à Nantes en janvier (cf page 30 ans) et se poursuivra toute l’année sur scène avec un passage au Zénith de Paris (mars 2001) qui donnera lieu à un double CD live + un film DVD/VHS (cf page 30 ans au Zénith).

2003 : "Marines", Tri Yann évoque les gens de mer. Pour son 17ème album studio (sorti le 22/09/03), Tri Yann a choisi d’évoquer la mer. Ce thème général va être l’occasion, dans chaque titre, de nous faire voyager sur toutes les mers du monde (de la Bretagne aux Antilles) et d’évoquer l’épopée de navires et marins célèbres (ou inconnus), le courage des habitants de l’île de Sein mais aussi de ces marins anonymes qui risquent leur vie tous les jours. En somme, il s’agit d’un hommage aux hommes de la mer. Dans "Marines", Tri Yann pousse encore plus loin sa démarche d’actualisation de la tradition en respectant plus que jamais les choix du groupe à sa création. Ce nouvel opus donne également lieu à un nouveau spectacle et des nouveaux costumes dont la première aura lieu en octobre 2003 au Casino de Paris.
Pour en savoir plus, consultez les page Marines et l’interview de Jean-Louis Jossic à ce propos.

2004 : "La Tradition Symphonique 2". Les 6 et 7 Juillet 2004, Tri Yann donne deux concerts exceptionnels à la Cité des Congrès de Nantes en compagnie de l’Orchestre National des Pays de Loire (direction Hubert Soudant), du Bagad de Nantes (direction Hervé Huguen), de l’Ensemble Vocal de Nantes (direction Paul Colléaux) et de Bleunwenn Mevel. Pour tous les spectateurs présents, la qualité musicale (arrangements et interprétation) de ce spectacle est indéniable ! Le CD live enregistré à cette occasion aura pour titre "La Tradition symphonique 2" (en référence au premier cd "la tradition symphonique" sortie en 1998 à l’occasion de la première série de concert avec l’ONPL).

2007 : "Abysses", Tri Yann au plus fort de sa créativité. Le 15 octobre 2007, Tri yann sort "Abysses", qui fait suite à "Marines" puisque le thème est les fonds sous-marins.
"Abysses" marque la discographie de Tri Yann car c’est le premier cd qui propose des compositions 100% paroles et musiques du groupe. Un cd trés créatif qui développe des multiples thèmes dans une ambiance tour à tour mystérieuse, grave, profonde mais avec parfois beaucoup d’humour ! La sortie du cd donne également lieu à une nouvelle tournée qui passera par la prestigieuse salle de l’Olympia le 29 janvier 2008, un rendez-vous à ne pas manquer ! Pour tout savoir sur Abysses, rendez vous sur la page "Abysses".

2011 : "Rummadoù" (générations), Tri Yann fête ses 40 ans de scène ! Début 2011, Tri Yann sort son cd "Rummadoù" qui se traduit en breton par générations. Un voyage à travers le temps de 411 à nos jours qui nous fait découvrir des personnages et des faits marquants de l’histoire bretonne. Ce Cd explore aussi au travers de 16 compositions du groupe, tous les styles qu’il affectionne déjà et s’aventure aussi à des nouveaux sons. "Rummadoù" c’est surtout la puissance et la virtuosité des voix poussées encore plus loin. 2011 c’est aussi les 40 ans de notre groupe favori, 40 ans de scène que le groupe va fêter sur les planches à l’occasion de chaque concert de cette année, avec pour épilogue un projet de DVD live.
Pour en savoir plus sur "rummadoù", les 40 ans etc... rendez-vous sur : "40 ans".

Passé, Présent, Futur... : TRI YANN est un groupe qui se conjugue à tous les temps !
Par les textes traditionnels et l’utilisation d’instruments celtiques et médiévaux, par la présence toujours vivace de ses membres fondateurs (JOSSIC, CORBINEAU, CHOCUN), le groupe est respectueux du passé. Par la fusion avec les musiques d’aujourd’hui (jazz, rock, world music), et par les thèmes évoqués dans leurs CD, TRI YANN est un groupe très actuel et pas du tout " has been ". Par la volonté du groupe de défricher des territoires humains et musicaux inconnus, TRI YANN est plus que jamais tourné vers le futur !

Le nouvel album, "La belle enchantée", est un recueil de douze chansons inédites sur le thème des contes et légendes de la Bretagne et des pays celtes.

Bon sang ne se renie pas...

contact Contact Scène Sherpah


live !
Prochaines
dates

Prochaines dates Tri Yann

voir +

{ Les liens Tri Yann }

billetterie Tri Yann

planning artiste